Simplification des chèques‐repas électroniques - HrWorld

Login

Simplification des chèques‐repas électroniques


betalen-met-elektronische-maaltijdcheque Les secrétariats sociaux agréés et les fournisseurs de chèques‐repas, agissant au sein de l'Union des Secrétariats Sociaux (USS), ont réalisé une nouvelle simplification du système des chèques‐repas électroniques. Forts du développement d’une nouvelle plate‐forme informatique, les secrétariats sociaux peuvent désormais échanger des données avec les fournisseurs de chèques dans un format uniforme ce qui débouche sur un système de commande des chèques‐repas nettement plus facile, meilleur marché et plus fiable.



Plus simple, meilleur marché et plus fiable

«Nous nous réjouissons que cette plate‐forme soit désormais utilisée par trois secrétariats sociaux et sommes convaincus que les autres suivront rapidement. Nous avons développé un programme qui garantit un service encore plus sûr et l’employeur peut donc, plus que jamais, compter sur son
secrétariat social pour la gestion correcte des chèques», indique Jos Gijbels, Directeur général de
l’Union des Secrétariats Sociaux (USS).

 

Et de poursuivre : «Ceci signifie que les secrétariats sociaux disposent à présent d’un système qui
demande en moyenne 30 % d’administration en moins et dont la mise en service est, de ce fait,
beaucoup plus facile. Des économies de coûts qui signifient que les frais pour l’employeur dans le cadre de la mise en service du système des chèques‐repas électroniques, sont limités à un minimum.»

 

 

Utilisation pour tous les types de chèques

A l’avenir, la nouvelle plate‐forme TIC pourra être utilisée pour tous les types de chèques, c’est‐à‐dire également pour les éco‐chèques, les chèques‐repas papier et les chèques cadeaux. En collaboration avec les secrétariats sociaux, les fournisseurs effectuent actuellement des tests. Si ceux‐ci continuent à évoluer de manière positive, les autres chèques pourront aussi rapidement être commandés via le nouveau programme TIC.


 

 

Simplification administrative

Les chèques‐repas électroniques, en service depuis début 2011, sont le résultat d’une initiative du
Ministre de la Simplification Administrative, Vincent VANQUICKENBORNE (Open VLD). Tandis qu’ils
prennent de plus en plus leur place dans la vie quotidienne, la mise en place d’une nouvelle plate‐forme TIC constitue aujourd’hui une étape importante dans la poursuite de la simplification.

 

Avant la mise en place de cette nouvelle plate‐forme, l’échange de données entre les secrétariats
sociaux et les fournisseurs de chèques ne pouvait se faire que de manière bilatérale et les 35 secrétariats sociaux avaient tous leur propre système de commande en fonction du fournisseur avec lequel ils avaient choisi de travailler. Suite à l’arrivée de deux nouveaux fournisseurs de chèques‐repas électroniques, E‐kena et Monizze, le besoin de disposer d’un système de commande plus simple est devenu plus pertinent que jamais. Les secrétariats sociaux ont alors rapidement pris l’initiative de développer une plate‐forme informatique uniforme en collaboration avec les fournisseurs Edenred et Sodexo et, par la suite, avec E‐kena et Monizze.


 

Prochaine phase dans la simplification

L’utilisation du numéro de registre rational (NISS), en tant que clé unique dans l’échange de données, constitue la prochaine étape dans la simplification et la réduction des coûts dans le cadre des chèques‐repas électroniques pour les employeurs. Cette donnée personnelle doit permettre
l’identification correcte du destinataire des chèques‐repas électroniques et contribuer à la lutte contre la fraude ainsi qu’à la simplification de l’administration sociale. Et Jos Gijbels de conclure : «Les Ministres compétents, Messieurs Johan Vande Lanotte, John Crombez et Olivier Chastel élaborent actuellement une réglementation en vue de résoudre cet écueil et nous sommes confiants qu’une solution sera bientôt trouvée dans ce contexte. »

 

[Communiqué de presse : USS]



chèque-repas titre-repas simplification administrative